Les photos sont la clé d’une annonce immobilière. Aujourd’hui, en moyenne, une annonce avec photos va être consultée 7 fois plus qu’une annonce sans visuels. Mais face à une concurrence toujours plus importante, il est devenu impératif de se démarquer.

La photo immobilière est devenue un véritable outil marketing à part entière qui permet de donner un premier aperçu toujours plus séducteur mais surtout réaliste du logement. Pourtant, mettre en valeur un logement, que ce soit une maison, une pièce ou un simple couloir, peut se révéler être un exercice difficile : gestion de la lumière, techniques de prise de vue, retouches … C’est pourquoi Bailleurologie vous donne ses cinq conseils pour réussir vos photos immobilières.

 

1. Utilisez si possible un appareil de qualité

Avant toute chose, pour obtenir des photos immobilières de qualité, il est recommandé d’utiliser un bon appareil photo. Un reflex par exemple est l’appareil photo idéal qui vous permettra, entre autres, d’employer un objectif grand angle indispensable dans la photo immobilière.

Qu’est ce qu’un grand angle ? Un grand angle est un objectif à courte focale (en dessous de 50mm, un 10-12mm étant l’idéal). Pour repérer l’angle d’un objectif, vous pouvez vous reporter aux mentions inscrites autour de la lentille externe.

photo immobiliere

 

Cependant, il n’est pas absolument nécessaire d’investir dans un tel appareil pour réaliser quelques photos pour votre annonce de location immobilière ! Il est tout à fait possible de réaliser de bons clichés en tirant parti du matériel à portée, du reflex professionnel au simple smartphone, tant qu’il puisse vous faire bénéficier du plus grand angle possible.

 

photo immobiliereSource : www.meero.fr, photographes immobiliers

 

Veillez néanmoins à ne pas déformer la réalité : un grand angle mal utilisé peut parfois transformer une petite pièce en grand espace et décevoir les locataires potentiels lors des visites. Il en va de même si vous utilisez un grand angle pour photographier une pièce disposant déjà d’un grand d’espace.

Afin d’éviter cela, laissez la photo respirer. Il est conseillé d’éviter de placer des objets ou des obstacles à proximité des bords de l’image. Ainsi, vous montrerez la pièce dans ses véritables proportions tout en gardant son esthétique. Vous pouvez également photographier la pièce en vous plaçant dans un angle pour plus de facilité.

 

 

2. Faites place nette

Il est fortement recommandé de prendre le temps de ranger et de nettoyer le bien avant de le photographier. En effet, un logement arrangé est toujours plus accueillant et favorise le coup de cœur. Des pièces trop chargées ou trop lourdes en décorations risquent d’impressionner le potentiel locataire qui aura du mal à se projeter.

 

photo immobiliereSource : www.meero.fr, photographes immobiliers

 

Ainsi, il est préférable de garder à vue le strict minimum des objets quotidiens :

  • Remettez la vaisselle dans les placards
  • Dissimulez le petit électroménager encombrant
  • Rangez les vêtements dans les armoires
  • Cachez les produits de beauté dans la salle de bain, etc.

Les potentiels locataires pourront ainsi plus facilement s’imaginer poser leurs valises dans votre logement.

De plus, cela vous permettra de mettre en valeur votre bien avec de petits détails car ce sont souvent eux qui font la différence ! Une décoration soignée, un beau parquet ou encore une cuisine et/ou une salle de bain refaites et modernes sont des atouts non négligeables qui charment bien souvent les locataires. Il est donc tout a fait pertinent de prendre le temps de les accentuer et de les mettre en avant pour les photos. Pour cela, vous pouvez réaliser de petites mises en scènes comme préparer une jolie table ou ajouter un bouquet de fleur qui mettront en valeur l’espace sans frais supplémentaires.

 

photo-immobiliere
Source : www.meero.fr, photographes immobiliers

 

3. Ouvrez les stores et allumez les lumières

La luminosité d’un logement est devenu un critère déterminant pour beaucoup de locataires. Afin d’améliorer la sensation de grandeur et de lumière dans une pièce, il est ainsi recommandé de laisser entrer un maximum de lumière naturelle dans le logement tout en faisant attention aux contre-jours. Enfin, allumer les lumières vous permettra d’obtenir une photo plus chaleureuse et accueillante.

En fonction de la météo ou de l’heure de la journée, la qualité de la lumière varie. Privilégiez la fin de journée pour une lumière chaleureuse et douce, le midi pour pour un rendu plus brillant. Enfin, il est préconisé d’éviter l’utilisation du flash qui créé un éclairage superficiel peu homogène avec des ombres non-esthétiques.

 

photo immobiliereSource : www.meero.fr, photographes immobiliers

 

4. Recherchez la stabilité

Bien qu’encombrant, un trépied peut vite devenir indispensable dans la réalisation de photographies immobilières. Il vous permet de parfaitement stabiliser votre appareil photo et vous offrira la possibilité de travailler avec une grande profondeur de champ. Vos photos seront ainsi plus nettes car la mise au point couvrira l’ensemble de la pièce.

Néanmoins, si vous n’avez pas de trépied à portée de main, essayez si possible de poser votre appareil sur une surface plane pour réaliser vos photos immobilières. Cela vous donnera la possibilité de réaliser des expositions plus longues pour vos clichés. Leurs qualités n’en seront que meilleures pour des photos lumineuses et chaleureuses.

De plus, en vous servant d’un support fixe et plat pour réaliser vos photos, vous pourrez plus facilement éliminer la convergence des lignes verticales. En effet, la réussite d’une photo immobilière se joue principalement sur les lignes verticales de l’image : celles-ci doivent rester parfaitement parallèles aux bords de l’image et ne pas converger vers un point unique qui donnera une impression d’instabilité à la construction.

 

photo immobiliereRien ne vaut une belle photo nette, stable et droite pour mettre en valeur votre logement !

 

5. Photographiez les bonnes pièces

Enfin, mettez-vous à la place des futurs locataires pour prendre vos photos et adaptez-les aux nombres maximums que vous pouvez poster sur certains portails d’annonces.

Ainsi, ne perdez pas votre temps à photographier les pièces inutiles et concentrez-vous sur les pièces de vie de votre logement : la cuisine, le salon, la salle de bain, la ou les chambres à coucher. Si votre logement possède un extérieur ou des atouts particuliers (piscine, belle vue, dépendance, etc.) n’oubliez pas de les mettre en avant dans votre annonce : les photos en disent bien plus que des mots pour le potentiel locataire.

Ainsi, pas besoin d’être un professionnel de la photographie pour réaliser des clichés de qualité de votre bien immobilier. En suivant ces quelques conseils, vos photos seront nettement meilleures que celles faites par la plupart de vos concurrents. Bien sûr, de belles photos de qualité ne suffisent pas pour louer votre bien mais elles augmenteront sensiblement la visibilité de vos annonces, le nombre d’appels et de visites.