Nous parlons de plus en plus de maisons connectées qui réagissent et interagissent même parfois avec leurs habitants. Avec le CES 2017 de Las Vegas, Samsung mais également de nombreuses startups françaises et étrangères se sont lancées le pari du tout connecté, mais qu’en est-il aujourd’hui, dans la vie de tous les jours ?

 

Une résidence connectée pour une consommation intelligente dans le quartier innovant de Paris

C’est à Paris 13ème, entre la Halle Freyssinet, le plus gros incubateur du monde accueillant plus de 1000 startups innovantes, et la Bibliothèque Nationale que se construit aujourd’hui une résidence résolument moderne et contemporaine.
Le Kaleï se compose de 88 logements de 32 à 128m2, vendus en moyenne 11 200€/m2, répartis en deux immeubles conçus par l’agence lauréat du palmarès des jeunes urbanistes 2017 : l’agence Lambert Lenack.

Se voulant à la fois résidence connectée mais également axée sur l’économie collaborative, le Kaleï offre une mixité d’usage promettant un dynamisme urbain particulièrement recherché dans ce quartier de Seine Rive Gauche : des commerces en rez-de-chaussée, des bureaux au premier étage et enfin des habitations. Les logements les plus élevés bénéficieront d’une vue incroyable sur la colline du 13ème arrondissement et sur la Seine pendant que les habitants du dernier étage profiteront de roof-tops.

 
 

La place du numérique dans le Kaleï

Les résidents du Kaleï pourront finalement profiter de plusieurs services innovants qui participeront à leur bien-être :
– À partir de la composition de la famille et son mode de vie, l’appartement sera capable d’anticiper les dépenses et de les optimiser pour des factures allégées
– Afin d’optimiser la maintenance et les coûts liés à la consommation en énergies, toutes les informations seront stockées dans un Cloud.
– La résidence met enfin à disposition une plate-forme d’économie de partage avec entre autres du covoiturage, de l’échange de services, du prêt de matériel, du baby-sitting, etc.

 

Prévue pour courant 2019, la résidence semble être victime de son succès puisqu’il ne reste plus que très peu de logements disponibles à la vente !

 

Source : Vinci Immobilier