Le diagnostic d’état de l’installation intérieure de gaz évalue la sécurité de l’ensemble de l’installation de gaz du logement et ses dépendances.

Bien que cela ne soit pas encore le cas, ce diagnostic va très bientôt devoir être intégré au sein du dossier de diagnostic technique (DTT) et ainsi être remis au locataire. Les propriétaires bailleurs de logements dont le permis de construire à été délivré avant le 1er janvier 1975 auront en effet l’obligation de fournir l’état de l’installation intérieure de gaz à partir du 1er janvier 2017. Les logements construits après le 1er janvier 1975 auront encore une année de répit avant d’avoir eux aussi l’obligation de le fournir à partir du 1er janvier 2018.

Les logements faisant l’objet de ce diagnostic (à réaliser par un professionnel certifié) sont ceux dont l’équipement est âgé de plus de 15 ans ou dont le dernier certificat de conformité date de plus de 15 ans. Sa validité est finalement de 6 ans.

Ce diagnostic, bien qu’il ne soit pas encore obligatoire pour la location, accompagne d’autres diagnostics qui sont, quant à eux, obligatoires :